Traumabase, premier projet bénéficiant du PEPS Maths-SHS

Traumabase est le premier projet soutenu dans le cadre du PEPS Maths-SHS porté par l’AMIES et le CVT Athéna.

 

Porteur principal du projet : Jean-Pierre Nadal, Directeur de recherche au CNRS & Directeur d’études à l’EHESS

Co-porteur du projet : Julie Josse (CMAP, Ecole Polytechnique) 

Laboratoire : Centre d’Analyse et de Mathématique Sociales (CAMS, UMR CNRS-EHESS)

Partenaire principal : Dr Tobias Gauss, Anesthésiste Réanimateur

Résumé : Projet de conception et mise au point d’un outil d’aide à la décision dans le cadre de la prise en charge des patients traumatisés graves.

- Contexte -

Les situations d’urgence médicale sont des défis particulièrement difficiles pour les professionnels, car associés à une grande complexité, évolutivité et incertitude. Le traitement initial d’un patient traumatisé grave, en pré et intrahospitalier, est une situation illustrative de la nécessité de prises de décisions multiples et complexes dans un laps de temps restreint.

Pour améliorer le devenir des patients traumatisés graves, il semble important de mettre à disposition des professionnels des d’outils d’aide à la décision à la fois pertinents et ergonomiques.

Dans ce contexte particulier, des aides à la décision pourraient assister le clinicien pour l’orientation initiale du blessé, la stratégie transfusionnelle, la mise en route de traitements spécifiques. D’où le projet d’élaborer un tel système d’aide à la décision.

 

 Les bénéfices attendus sur le plan clinique et de l’organisation des parcours de soins sont :

  • Rendre les processus décisionnels plus transparents et compréhensibles parmi les acteurs de la chaîne de prise en charge.
  • Optimiser l’utilisation des ressources et des plateaux techniques.
  • Obtenir grâce à ce dispositif une meilleure adéquation entre décision médicale et recommandations et procédures en vigueur pour permettre à terme une meilleure homogénéisation des pratiques.
  • Observer un effet pédagogique et formateur sur les professionnels de santé.
  • De générer un outil de triage et d’orientation des patients plus efficace, pour réduire le risque de sous-triage et les conséquences du surtriage.

- Partenariat -

Ce projet est monté en partenariat avec l’association Traumabase, un observatoire de traumatolgie en France. Ce dernier mettra à disposition des données issues des six hôpitaux d’Ile-de-France labellisés par l’ARS pour la prise en charge du traumatisme grave.

Le financement accordé dans le cadre du PEPS Maths-SHS permettra de développer une méthode d'imputation multiple pour données mixtes au préalable de la mise en place de modèles.